POURSUITE DE LA DECOUVERTE AU CAP

Jeudi 04 Mai 2018 – 4e jour

ROBBEN ISLAND

Enfin ! On avait hâte d’y être.

Située au large du Cap à 7 km, cette île à servi de prison, d’hôpital psychiatrique et de poste militaire de défense. Il a été le lieu de détention de Nelson Mandela pendant près de 18 ans, de Juin 1964 à Avril 1982. 

Le départ se fait de V&A Waterfront et la traversée dure 45 minutes environ.
Prévoyez tout un après midi pour faire cette visite.

Suite au bateau, un bus  prend le relais avec à son bord un guide qui explique dans les moindres détails l’histoire des lieux. 

Une fois arrivés, un second guide du nom de Zozo ayant été lui même emprisonné sur l’île explique et répond aux questions des visiteurs. 
Rassurez vous, il ne s’agit pas d’une visite guidée classique, le genre de visite où le guide récite une leçon bien apprise au fil du temps. 
Non, là il s’agit vraiment d’une discussion. 
A la question: quelle était la force de Nelson Mandela ? La réponse attendue fut: le pardon. Oui, le pardon, la libération du cœur pour aller de l’avant. 

Vous pourrez voir la cellule de Mandela et des autres prisonniers.

Et également les salles communes, la cour et les bureaux administratifs. 

La photo ci-dessus a été publié en 1960 prouvant que les prisonniers politiques (2e rang) faisaient des travaux moins physiques que les autres qui taillaient des pierres. 

Le guide nous explique que les prisonniers étaient rassemblés dans une des salles communes une fois par semaine pour annoncer la liste des prisonniers politiques décédés. Les corps qui n’étaient pas réclamés par les familles étaient jetés en mer.

Je me suis aventuré à poser la question à Zozo à savoir pourquoi il n’a pas quitté l’île à sa sortie de détention.
Sa réponse était qu’il a tissé une relation profonde avec cet endroit. Et il s’est donné pour vocation d’y rester pour raconter leur vécu et leur combat fort marquant dans l’histoire du pays. Il y mène dorénavant une vie paisible avec sa femme et ses enfants. C’est un personnage inspirant le respect dont on se lie rapidement d’amitié.

un

Vendredi 05 Mai 2018 – 5e jour

Vous avez remarqué que je n’ai pas mis de titre ? 🙂 Oui. Parce qu’on nous n’avons fait aucune activité.

Notre avant dernier jour à Cape Town était un peu compromis suite à des problèmes de visa pour aller à Zanzibar 2 jours après. Un vraie casse tête dont je vous parlerai dans l’article sur Zanzibar.

La veille, sur Camps Bay, nous avions remarqué un édifice blanc du style manoir rénové devenu maison d’hôtes.
C’était en fait un hôtel et nous nous sommes dit pourquoi ne pas en profiter une journée pour se reposer et faire le point sur la suite de l’aventure.

Et nous n’avons pas été déçus.

C’était calme, un accès direct à la piscine et à la plage, au bar et au restaurant. Nous y avons passé la journée pour finir devant ce magnifique coucher de soleil. 

 

Samedi 06 Mai 2018 – 6e jour

GORDONS BAY – STEENBRASMOND

Rassurez vous, derrière ces noms à la prononciation difficile se cachent des sites magnifiques. Que dis je ? Époustouflantes et indescriptibles: les piscines naturelles du Cap.
Elles sont réputées être les plus belles au monde. Nous tenions vraiment à les voir.

Direction Steenbrasmond à environ 45 minutes du centre ville.

Nous n’avions pas un endroit précis à voir. Sachez que vous risquez de vous arrêter plusieurs fois en cours de route pour contempler ces piscines sortant des rochers.

Faites toujours attention aux écureuils et aux babouins en bordure de route qui parait-il peuvent attaquer en voyant de la nourriture. Nous n’en avons pas vu.

La première piscine que nous avons se situe à 5 minutes à pied en descendant vers la mer. Je ne vous cache pas tous nos cris de surprise et d’émerveillement devant cette beauté de la nature.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est possible de se baigner dans ces petites étendues d’eau remplis de poissons. Une expérience unique et apaisante que nous avons vécus.

Repartis à pied pour un peu explorer le coin, nous sommes retombés sur une autre coulée d’eau verte émeraude encore plus belle que la précédente. Mais nous n’avons pas vu le chemin pour y accéder. Dommage.

Nous avons repris la voiture pour poursuivre la visite. Plus on monte la falaise, plus on découvre toute la beauté de cet endroit.

Des petites plages improvisées sont accessibles depuis la route. Des personnes s’y baignaient donc j’imagine que c’était sans danger.

Nous n’avons pas vu l’essentiel de ces piscines et cascades naturelles. Je vous liste certaines que vous pourrez visiter:  Kogelberg Nature Reserve, Helderberg, Kogelberg.

C’est ainsi que nous avons terminé notre tour du Cap. Nous y sommes revenus 2 jours après notre séjour à Zanzibar et croyez moi ces 2 jours ont été une vraie randonnée pour voir ce qu’il nous restait sur la liste des Must To Do.

Lundi 14 Mai 2018 – 6e jour

Ce jour n’a pas été vraiment rentable côté activités car j’ai été retenu à l’aéroport, interdiction de rentrer sur le territoire sud africain une deuxième fois. Eh oui!

Et pourquoi ? Sur mon visa, la mention « entrées multiples » n’a pas été mentionnée lors de la délivrance du passeport au siège de l’ambassade à Paris. Oubli que je reconnais avoir vu mais que je n’ai pas signalé systématiquement en pensant que je pouvais le faire quelques jours avant mon départ. Ce que, bien entendu, je n’ai pas fait.

Heureusement, tout s’est bien passé, après 1 heure de détention en cellule (plutôt chambre d’hôtel fermée  avec un repas servi) et les multiples appels vers l’Ambassade, une attestation m’a été finalement délivré et mon passeport restitué. Ouf.

Mardi 15 Mai 2018 – 8e et dernier jour

Place Green Market Square

Nous avons démarré la journée par un petit brunch super sympa au Mozart & Church.
Je vous renvoie vers mes articles pour bien manger au Cap.

Tout près de ce restaurant, on arrive facilement à pied sur un marché improvisé au coeur de Longstreet : Green Market Square. Pour la petite histoire, cette place a été bâti en 1696 et son nom vient du fait qu’on y vendait des légumes au XVIIIe siècle. Aujourd’hui, on y retrouve tout ce qui est bijoux, sandales, objets de décoration typiquement sud africains ou venant d’autres pays. En tout cas, c’est l’endroit idéal pour rapporter de beaux souvenirs de ce pays.

Ce gros collier doré coûtait 350 RAN soit 25€, un des plus chers qu’on ait vus. Ça reste donc abordable. Vous pouvez marchander les premiers prix proposés jusqu’à 50% du premier prix annoncé.

Nous avons rencontré des vendeurs sénégalais qui vivent ici depuis de nombreuses années. Et question sécurité, ils affirment qu’ils n’ont ni vu ni vécu un quelconque acte de violence dans cette ville.

Boulders Beach

Venir au Cap et ne pas aller au plus grand parc de pingouins africains serait dommage.
Ce site fait partie des sites du Table Mountain National Park et se trouve à Simon’s Town à près d’1hr de route du centre vile. On peut aussi y aller en train. L’argent des billets d’entrées est utilisé pour protéger ces 3000 pingouins qui sont menacés de disparition.

Déjà première remarque : nous ne pouvons pas les approcher tels qu’on le voyait sur les photos de certains blogueurs. Déçus mais ce n’était pas plus mal parce que je n’imagine pas cette foule de touristes essayant d’approcher pour donner à manger ou photographier de près ces magnifiques créatures. 

Des femelles qui couvent leurs œufs, d’autres petits jouant sur la plage tandis que d’autres plongent tranquillement dans l’eau. Tel est le décor. Leur cadre de vie est bien maintenu et protégé, leur végétation surveillée. Les plus jeunes pingouins ont tendance à arracher les plantes en croissance. Donc, vous verrez certains carrés d’herbes entourés de grillage pour éviter qu’ils n’accèdent à ces plantes. 

 
Cape of Good Hope – Cape de Bonne Espérance

Ce n’est pas le pas le point le plus au Sud de l’Afrique comme le croit beaucoup, mais en suivant la côte depuis l’Equateur, il est le point à partir duquel on commence à voyager plus à l’Est qu’au Sud. 

Nous avons escaladé la falaise pendant 10-15 minutes au dessus du niveau de la mer pour avoir une vue plus panoramique. Le paysage est éblouissant, les vagues se fracassant contre la falaise, la mer à perte de vue et savoir que deux océans se rencontrent pas loin de notre point d’observation, c’était juste magnifique. 

Muizenberg Beach

Nous avons roulé depuis le Cap de Bonne Espérance pendant 45 minutes pour atteindre ce village et station balnéaire du Cap. Site connu pour ces cabanes colorées le long de la plage et comme étant le lieu de naissance du surf en Afrique du Sud. Il commençait à faire nuit quand nous sommes arrivés, n’empêche le spectacle en vaut le détour. 

Et voilà où se termine ce beau séjour en Afrique du Sud.

Vous avez été transportés ? 

Laissez- nous un commentaire. 

A très vite les amis.

 

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de