ZANZIBAR: CE MONDE IRRÉEL

Bonjour la famille,

Ecrire cet article me replonge dans une grande mélancolie. Zanzibar fut juste féérique comme vous devez sans doute tous vous l’imaginer. Je revois les photos et vidéos mais j’ai comme l’impression de tout redécouvrir et de n’y être jamais allé.

Nous sommes partis avec un groupe d’amis qui ont décidé de nous suivre dans l’aventure quelques semaines avant notre départ. 

Vous devez vous dire mais.. que font ils entre amis sur cette île connue pour son romantisme, ces longues plages exotiques de sable blanc. Mais finalement l’expérience s’est révélée aussi amusante et mémorable que pour un couple. 

Pourquoi Zanzibar ?

La beauté des paysages et de l’île en général tel qu’on le voyait. Il s’est avéré que la réalité est mille fois plus hypnotisante. 

Climat ?

Il ne fait jamais « froid » sur l’île. Il faut juste éviter la saison des fortes pluies entre Avril et Mai. La bonne période se situant entre Juin et Septembre. Nous y sommes allés en Mai et il a plu 2 jrs/7. 

Budget ?

1€=2400 Shilings tanzaniens. L’essentiel du budget à prévoir sera pour les excursions, le transport et les frais de guide. Avec 300€ par personne en une semaine, vous serez tranquilles. 

Où loger et où manger ?

Nous avions pris une maison sur le site de logements particuliers www.airbnb.com.

172€ par personne pour 8 nuits et 7 jours dans un duplex de 3 chambres, un grand salon et deux  cours intérieures dont une donnant directement sur la plage.

Le réveil était fabuleux. Ces photos ont été prises à 5h du matin dès notre arrivée. Je n’ai pas pu dormir. Trop hâte de voir les premières lueurs du jour.

L’hôte italien installé dans une dépendance séparée, vit sur l’île avec son épouse depuis 20 ans. Très sympathique et disponible, il nous a mis en contact avec un cuisinier payé 15$/ jour hors courses pour préparer les repas. Nous avons donc tout le temps soit mangé à la maison ou soit pendant les excursions, je ne pourrai pas beaucoup en dire sur les restaurants sur l’île. 

Démarches administratives ?

Les ressortissants français n’ont pas besoin de visa pour un séjour de moins de 90 jours.

Les ressortissants sénégalais ainsi que ceux de 17 autres pays africains dont le Maroc, la Somalie, etc… ont besoin d’une attestation spéciale délivrée par l’ambassade de la Tanzanie. Cette attestation vous permettra de voyager et le visa vous sera délivré contre 50$ une fois arrivé en Tanzanie. 

Cette attestation se fait entre 3 jours et 3 semaines car le dossier est envoyé aux services tanzaniens. Nous nous y sommes pris une semaine avant car nous n’étions pas assez informés. Résultat: nous avons failli ne pas prendre l’avion, les attestations pour trois d’entre nous ont été délivrés quelques heures avant le vol après moult complications.

Jour 1 : Kiwengwa

En attendant notre dernière amie devant venir du Sénégal, nous nous sommes juste promenés sur la plage en face de la maison et parlé aux quelques habitants et pêcheurs. Des personnes vraiment chaleureuses avec le « Jambo Jambo » (bonjour en swahili) très facile.

La marée est basse, ce qui n’est pas très pratique pour nager.

Nous avons donc pris une pirogue avec deux pêcheurs à bord à raison de 20$, 4€ par personne, pour une balade d’1h en mer pendant laquelle on peut plonger et aller chercher des étoiles de mer. 

L’eau est cristalline, transparente.. juste incroyable ! Pensez à ne pas retenir les étoiles de mer trop longtemps en dehors de l’eau.

 

Jour 2 : Dolphin Tours & Jambiani Village

Journée consacrée à la plongée avec les dauphins dans leur habitat naturel au village de pêcheurs du nom de Kizimkazi. Il est situé dans la region Ugunja Sud et Central à 1heure de route de notre maison à Kiwengwa. 

Les guides recommandent de faire cette excursion dès les premières lueurs de l’aube pour avoir la chance de les voir.

Rassurez vous, les dauphins sont protégés dans cette baie de 420 km2, les touristes sont contraints de ne pas les approcher de très près et pendant les jours de forte affluence, la plongée n’est pas autorisée. 

  

Cette activité nous a coûté 50$ donc 10$ par personne plus un repas servi au retour du bateau.

Malheureusement, il pleuvait très fort et en 1h de trajet nous avons dû voir 2 dauphins et pendant 1 minute. Vous aurez peut être plus de chance un jour ensoleillé avec un ciel plus dégagé.

Nous avons dû aussi annuler la visite de Jozani Forest le seul parc de l’archipel où on peut voir les colobes roux, ces singes rouges emblématiques de Zanzibar. En lieu et place, notre guide Ramadhani qui est au passage un ami d’une tante nous a amenés voir sa famille dans le village de pêcheurs de Jambiani. 

Ça tombait bien, ce village faisait partie de notre liste des endroits à visiter.

Les populations rencontrées sont sympathiques, chaleureuses, ouvertes à la discussion et tout le voisinage, pour la plupart des familles, se connait.

Hormis le fait qu’on ait demandé aux filles de se recouvrir par dessus leurs tenues de bain, rien de particulier à signaler.  La plage de sable fin est magnifique et même en marée basse, le spectable est magique, mystérieux, avec le ciel couvert en arrière plan. 

 

 

Jour 3: Safari Blue

C’est aussi une des activités inratables sur l’archipel de Zanzibar. Le départ se fait sur l’ile de Fumba sur des dhow, les bateaux typiques de la région. 

Programme de la journée : visite de plusieurs îlots, plongée au dessus des récifs de corails et au milieu de bancs de poissons, baignade dans une lagune magnifique de mangrove qui vous laissera sans voix, déjeuner sur une plage aménagée, petite escale sur une petite plage de sable blanc qui donne l’impression d’émerger de sous la mer turquoise. Des vues éblouissantes tout au long de la journée.

 

 

Partout où nous nous sommes arrêtés avec les guides, nous avons pu piquer une tête. Côté timing, c’est eux qui tiennent la montre sans pour autant mettre la pression. Ils veulent juste s’assurer que toutes les activités prévues dans la journée puissent être faites. 

Un baobab très connu se trouve sur la plage aménagée pour le déjeuner a 200 m environ de marche du buffet . Vous pouvez demander à le voir si vos guides oublient de vous le proposer. 

Le déjeuner est typiquement locale : fruits de mer, poulpe, calamars, poissons et en dessert des fruits de la région que les serveurs vous expliqueront dans les détails.

Un orchestre tanzanien très convivial en tenue locale danse sur la plage, la musique est si entrainante que vous vous laisserez facilement aller à la danse. 

Pour ne pas faire long, retrouvez moi dans un prochain article pour la suite de l’aventure sur cette île paradisiaque.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] africains. Ce qui m’a valu quelques heures en prison en Afrique du Sud ou encore pour aller en Tanzanie où j’ai reçu le visa 2 heures avant le vol après une semaine de tracas et de […]