Zanzibar: la fin du rêve

Bonjour à tous,

Cet article va (enfin) clôre cette magnifique aventure sur l’archipel de Zanzibar. Je dis enfin.. j’ai quand même mis des mois à écrire cette 2e partie.

Jour 4: Prison Island

Petite île en plein milieu de l’Océan Indien appelée également île de Changuu, Prison Island était une prison d’esclaves et un lieu d’isolement pour maladies infectieuses. C’est aujourd’hui devenu un lieu de protection des tortues géantes de la race Aldabra.

Elle est uniquement accessible par pirogue depuis Stonetown.

La traversée dure entre 30 et 45 minutes. Un ticket de 4$ donne droit à l’entrée.

 

Ces tortues ont été offertes aux résidents britanniques de Zanzibar par le gouvernement de  Seychelles en échange de plantes typiques de l’île. Menacées de vol dans la résidence du gouverneur, elles ont été transférées sur cette île.

La plus âgée d’entre elles a 190 ans. Elles évoluent dans de grands enclos de boue noire et ne donnent pas l’impression d’être enfermés, contrairement à tout ce qui se dit sur Internet.

Il est permis de leur donner à manger, de les toucher et observer de près.

Vous pourrez ensuite continuer librement votre visite sur l’île. Le lieu est maintenant doté d’un hôtel restaurant, d’un bar et d’une belle piscine surplombant la mer. Au niveau des anciennes bâtisses, une porte donne sur un magnifique point de vue sur la mer.

Retour sur StoneTown pour finir notre journée.

Première chose qui frappe à Stone Town : les portes des habitations et les ruelles étroites.

Ces portes à poignées en cuivre sont plus anciennes que les maisons car elles étaient posées avant même la construction de l’habitat.

Elles étaient aussi symboles de richesse et de rang social.

Se promener dans les rues de StoneTown est très agréable. On peut s’y perdre sans guide mais aucun risque d’agression.  L’ambiance est chaleureuse et toutes les personnes croisées sont ouvertes à la conversation.

Nous avons déjeuné dans une grande place ouverte avec beaucoup de fruits de mer et de poissons. Lukmaan Zanzibar & Arabic: ne le loupez pas.

La cuisson est faite devant vous et il est possible de choisir parmi différents plats locaux. Pour les moins aventuriers gastronomiquement comme moi, restez sur les aliments connus.

La journée s’est terminée au marché nocturne de Forodhani Garden qui se tient non loin du port tous les jeudis soirs.

Ils vendent majoritairement des fruits de mer: des gambas, des brochettes de poulpe, des calamars, des crabes, etc.

Si vous pouvez tout goûter ne vous gênez pas.

Jour 5: Mnemba Island

Notre aventure commence à tirer à sa fin. Et même après 4 jours, nous tombons toujours des nues devant la beauté des sites visités.

Pour cet avant dernier jour, direction Mnemba Island. Finalement, une des plus belles îles que nous avions vues jusqu’ici.

Le départ se fait depuis Ugunja. La traversée se fait avec un dhow et il faut compter 1h de trajet. Un peu long, mais sur le toit du bateau on peut dormir sous les caresses du soleil 🙂

Avant la traversée, les guides vous donneront des équipements de plongée et des bouées de sauvetage. Cette journée nous est revenue à 30$ par personne.

Programme de la journée: balade, snorkeling, navigation le long des belles plages de la côte, détente et repas sur une île déserte.

Mnemba est vraiment un paradis sur terre. Tout a l’air d’un bloc de sable, blanc comme neige, sortant de sous l’eau. Ni ponton, ni quai pour amarrer les bateaux, juste la nature.

L’île encore connue sous le nom de Bill Gates est privatisée avec un seul lodge comme habitation : & Beyond Mnemba
http://andbeyond.com 

Interdiction par contre d’y accoster. Il est juste possible de jeter l’ancre à quelques 50m de la plage pour plonger et admirer les récifs de corail et les poissons. Ça en vaut tout de même le coup.

Mais si vous avez déjà fait le circuit sur l’île de Fumba ( Jour 2) vous pouvez vous en passer.

Le déjeuner se passe sur une autre île contiguë. Dommage ce n’était pas très fameux: sauce tomate trop liquide, un bout de poisson et une banane. Je me suis rattrapé sur les fruits.

Retour sur Ugunja après cette escale et direction le Mranani Marine Turtles, le centre de repeuplement et de protection des tortues de mer.

La visite coûte 20€. Vous pouvez nager entre elles et les nourrir avec des herbes et de la salade. Expérience que je vous conseille.

Ça fait un peu peur au début, comme pour moi… un peu la panique de les sentir te toucher sous l’eau sans pour autant les voir.

Le centre détient aussi des pythons en cage qu’on peut observer. Par contre, je ne vous conseille pas d’essayer de les nourrir, ils sont pas aussi coopératifs que les tortues.

Jour 6 : The Rock

Journée de pluie associée à la mélancolie de La fin du séjour dès le lendemain..  nous tenions quand même à voir ce fameux restaurant bâti sur le rocher .. l’incontournable « The Rock ».

Nous avons fait le trajet à pied mais une heure plus tard, il aurait fallu prendre une pirogue pour regagner la plage, la marée monte très vite.

 

Pour les prix, c’est cher pour Zanzibar mais c’est les mêmes que dans un restaurant « normal » à Paris. Un dessert ou un verre à 8$.

Ici s’achève ce voyage inoubliable qu’on a passé entre amis, on en gardera des souvenirs pour la vie et certainement nous le referons. Ce pays est dépaysant et régorge de découvertes, de cadres naturels magnifiques.

N’hésitez pas à visiter l’Afrique, à aller à la rencontre des civilisations et traditions africaines.

Cassez le mythe selon lequel « l’Afrique est pauvre et dangereuse », faites la promotion de ce continent et apprenez en beaucoup sur les cultures. Vous serez très agréablement surpris.

Dans ce cadre que je vous reviens très bientôt avec un post sur nos séjours respectifs au Rwanda et au Kenya en 2017.

Et evidemment, en plus de cet article, je suis disponible sur tous les réseaux sociaux où je suis inscrit pout toutes vos questions.

A très bientôt la famille.

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de