Big Data et RH pour booster la mobilité

Bonjour la famille,

Je vais vous parler cette fois d’un domaine auquel on ne pense pas forcément en terme d’utilisation et de traitement de la Data. Et pourtant, les acteurs ont plus que besoin de se doter de ces techniques pour orienter la stratégie de l’entreprise : les Ressources Humaines.

Ma première expérience d’application des statistiques fut dans ce domaine. Quelle surprise ou même quelle découverte que de voir que les Ressources Humaines étaient une véritable usine au sein de l’entreprise et ne se limitaient pas au recrutement et à la paie.

Les décisions prises par le comité directeur d’une entreprise dépendent fortement des résultats d’analyses RH.

On connait les dashboards (tableaux de bord) usuels de suivi des effectifs dans chaque filière, du nombre de créations de poste, de prévisions de recrutements, etc. Mais on peut aller beaucoup plus loin avec la data RH.

Comment recruter les bonnes personnes aux bons postes ? Comment garder les collaborateurs ou anticiper leurs départs ? Comment motiver les équipes et les challenger? Comment corréler au mieux les métiers pour pouvoir proposer les bons plans de mobilité ?

L’analyse et la valorisation des masses de données RH peuvent répondre à ces questions qui constituent les principaux préoccupations des DRH.  

J’ai aujourd’hui choisi de parler de la mobilité.

LA MOBILITE INTERNE OU EXTERNE

Où que vous soyez… France , Sénégal, Singapour , New York, je crois que chaque salarié a une vue sur la politique de mobilité appliquée par son entreprise.

Nous voulons tous « bouger » à un moment.

Changer de poste, de filière, de pays, voire même changer de métier . Dans le dernier cas, on ne parle plus de mobilité mais de reconversion.

C’est un gros challenge pour les experts RH. Comment proposer au salarié la bonne solution de mobilité ?

Par définition, je parle de mobilité interne si le changement se fait dans la même entreprise et de mobilité externe dans le cas d’un départ d’une entreprise vers une autre tout en restant dans le même Groupe.

Exemple de mobilité externe:  partir de la CDC Habitat anciennement SNI (Société Nationale Immobilière) pour atterrir à TRANSDEV (Groupe de transports urbains en France) , toutes deux étant des filiales du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations.

MISE EN OEUVRE DE LA BIG DATA RH

Les premières techniques d’aide à la mobilité consistaient à croiser les différentes compétences dans les filières, faire des rapprochements et émettre des coefficients de proximité. Cela permettait de définir des passerelles métiers, c’est a dire des schémas de parcours possibles entre les métiers.

Exemple : un salarié dans la filière ‘Commercial’ aura un coefficient de proximité plus élevé avec un poste dans la filière ‘Marketing’ que vers la filière ‘Finance’.

Actuellement, les techniques de Machine Learning sont plus ergonomiques, plus robustes et ont révolutionné l’analyse de la mobilité.

Je vais prendre l’exemple de la solution Shairlock développée par la start up française Studizz. La méthode est basée sur le même principe de croisement des compétences entre métiers. A ce jour, cette solution est capable d’analyser 12.000 métiers pour un total de 46.000 compétences dans plus de 200 secteurs d’activité.

Comment ça marche ?

 

Le collaborateur complète son profil avec ses voeux de changement que ce soit localement ou sur des postes à l’étranger mais dans la même entreprise.

But du jeu: Passer d’un emploi source A à un emploi cible B.

La Big Data va croiser les compétences similiaires entre le poste actuel et les souhaits du collaborateur et mettre en exergue les univers des possibles c’est à dire tous les métiers accessibles à ce collaborateur. Ceci tout en prenant bien en compte le parcours déjà effectué par le collaborateur.

Ensuite au DRH ou au conseiller carrière de calculer un temps de formation ou de coaching nécessaire pour être apte au poste cible retenu.

Cet exercice est benéfique pour toute l’entreprise car le Directeur Général met en marche la transformation digitale de son entreprise, le DRH répond favorablement aux souhaits d’évolution des collaborateurs et ces derniers sont au coeur de la mobilité et pourront grandir en compétences selon leurs souhaits.

Je n’en dis pas plus en espérant revenir sur cet aspect de la mobilité qui est plus que jamais un sujet au coeur de la transformation RH.

 

A très bientôt la famille.

 

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Derguenenfs Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
nfs
Invité
nfs

Hi man, un sujet interessant. Tu touches à mon nouveau domaine maintenant? lol

Derguene
Invité
Derguene

Très intéréssant et surtout, très bien écrit ! Merci bcp pour le partage !